En conclusion...

 

Après avoir retracé l'histoire de la station de Villard de Lans, de l'accueil de ses premiers touristes à aujourd'hui, nous avons présenté la situation actuelle, entre fonctionnalités et divergences. Pour finir, nous avons exposé les différentes possibilités qui s'offrent à la commune pour un avenir durable.

 

Le tourisme est né à Villard de Lans dans les années 1900 grâce à la curiosité de nombreux explorateurs. Très vite, la commune a su assoir sa notoriété avec le climatisme, très en vogue dans la première moitié du XXème siècle. La création de la station de ski a été déterminante dans l'histoire de son tourisme, dans la mesure où les sports d'hiver attisaient de plus en plus les foules ; son apogée étant marquée par l'accueil des Jeux Olympiques de 1968. Dans les années 1980, la station n'a pas réussi à prendre le virage du "fun" ni à s'ouvrir à l'international. Aujourd'hui, le village est confronté à un dilemme, entre accepter la périurbanité ou préférer le renouvellement d'un tourisme sur long terme. Si Villard de Lans souhaite axer son avenir sur le tourisme, alors deux opportunités se présentent à elle : soit un tourisme quantitatif ou au contraire plus tourné vers l'altruisme.

 

Certains économistes pensent à présent à l'alternative au tourisme de moyenne montagne, menacé par les changements climatiques, en imaginant une économie résidentielle basée sur la vie des habitants et des loisirs de proximité.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site