Une vision sociale

 

Cette vision sociale s'oppose à un tourisme individuel et prône la relation entre la population locale et les vacanciers, ainsi que l'ouverture d'esprit. En effet, pour de nombreuses personnes, le Vercors doit devenir une terre d'échange ; la rencontre entre les individus est essentielle. Ainsi, on favorise les gîtes et les chambres d'hôtes plutôt que les hôtels. C'est un tourisme convivial où les rapports humains sont mis en valeur. Il est nécessaire de priviligier l'authenticité du lieu et son patrimoine. Les habitants sont des acteurs et accompagnent la démarche du visiteur jusqu'à son épanouissement. La rencontre entre la culture, la nature (avec les marchés) ou les traditionnelles festivités locales par exemple, est primordiale pour le développement de ce tourisme fondé sur le relationnel.

 

Photographie d'une ferme typique du Vercors. La visite de fermes fait perdurer le patrimoine des Quatre Montagnes.

 

Cet idéal va généralement de pair avec le tourisme doux. En effet, il s'agit d'une conception de vacances ayant peu de conséquences sur l'environnement. Ce tourisme vert est davantage tourné vers le respect de la nature. Il propose une découverte du milieu, sans motorisation. C'est la redécouverte des paysages et l'on assiste donc à un retour du tourisme contemplatif. La traversée du Vercors s'inscrit dans cette mode. Le Parc Naturel Régional du Vercors est donc au centre des préoccupations des voyageurs. À l'inverse de l'aspect quantitatif, qui attire les touristes en mettant en avant le bon air et la nature, mais qui, paradoxalement, l'artificialise avec des aménagements tels que le Balcon, le tourisme doux souhaite un véritable rapport à l'environnement.

 

Photographies du Parc Naturel Régional du Vercors

 

Les transports sont un élément prépondérant de ce concept. Il est nécessaire de transformer les moyens de locomotion de manière plus écologique. Ainsi, des projets de transport en commun plus vastes, tels que l'installation d'un téléphérique entre Villard de Lans et la commune de Sassenage, sont nombreux à être envisagés.

Contrairement à la vision quantitative, qualifiée de commerciale et industrielle, représentant ainsi un tourisme de masse, la conception sociale ne permet pas aux acteurs de celle-ci de vivre, mais apporte bien-être et satisfaction personnelle.  

 

 

 

 

 

 

 

 

             

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×